Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les premières photographies en couleur

par Nadine 29 Avril 2011, 22:00 Histoire générale



 

Cet article fait suite à celui que j'ai écrit sur les frères Louis et Auguste Lumière. Une de mes lectrices m'ayant envoyé un joli PPS, j'en ai extrait les photos et je l'ai transformé en diaporama. Je l'ai trouvé tellement beau que je n'ai pas résisté à vous montrer toutes ces magnifiques photos. De nos jours, on a l'impression que tout cela n'est rien et que c'est normal d'avoir un appareil-photo quel qu'il soit chez soi. Mais il ne faut pas oublier que c'est grâce à tous ces inventeurs géniaux que nous pouvons bénéficier aujourd'hui de toutes ces techniques extraordinaires.

 



Louis Lumière et ses petits-enfants

Des photographies en couleur avaient été réalisées en France dans les années 1860, mais les procédés restaient imparfaits, notamment avec la nécessité de faire trois prises de vue différentes pour un même cliché. Déjà inventeurs du cinématographe en 1895, les frères Lumière mettent au point en 1904, la plaque de verre. Autochrome sur laquelle sont étalés des millions de grains de fécule de pomme de terre, chacun teinté d'une des trois couleurs : rouge, vert ou bleu, associé à une surface sensible. Ils obtiennent ainsi des clichés positifs transparents donnant une image beaucoup plus lumineuse et naturelle qu'avec un support de papier opaque. Louis Lumière disait que pour lui ce procédé était l'invention de sa vie : "Il m'a fallut sept ans d'effort ininterrompus, je n'ai rien fait d'autre pendant cette période et je n'ai jamais perdu courage". En effet, s'il n'a fallu que quelques mois pour mettre au point le cinématographe et la projection d'images animées sur un écran, il en a été tout autrement pour résoudre le difficile problème de la photographie en couleur. Sa réalisation lui demanda beaucoup de temps et d'énergie, mais le résultat obtenu fut à la mesure de ce travail : force est de constater qu'aujourd'hui encore, les photographies réalisées par ce procédé impressionnent par leur beauté indicible et leur qualité technique.
Comme dans la peinture pointilliste, c'est la globalité du regard qui forme l'effet coloré et plein de charme de ces photographies. La commercialisation en 1907 met la photographie en couleur à la portée de tous et les photographes de mode s'en emparent dès 1910. L'autochrome restera sans réelle concurrence durant une trentaine d'années jusqu'à l'apparition des pellicules couleur remplaçant cette fragile diapositive de verre.
Les clichés que vous allez voir sont très loin du rendu originel de ces plaques de verre. Ces dernières, avec le temps, ont certainement perdu la fraîcheur de leurs coloris. Cependant, la couleur a soudain apporté une touche de modernité à cette époque que l'on qualifiera par la suite de "Belle époque". Il est difficile de croire, en les regardant, que nous avons ici, les derniers témoignages d'un autre monde, celui qui allait disparaître sous un déluge de feu et de sang dont la noirceur des images ne cesse encore de nous hanter...
 



Haut de page