Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le prieuré de Salagon dans les Alpes-de-Haute-Provence

par Nadine 18 Février 2009, 23:00 Architecture - Patrimoine




Situé non loin de Forcalquier dans les Alpes-de-Haute-Provence, en bordure nord de la plaine de Mane, le prieuré de Salagon est classé monument historique. Il constitue l’un des complexes monumentaux du Moyen Age les plus remarquables de Haute Provence. Acquis par le Département des Alpes-de-Haute-Provence et restauré avec le concours de la commune, du Conseil régional et du Ministère de la Culture, il abrite depuis 1981 le Conservatoire du patrimoine ethnologique de Haute-Provence, créé à l’initiative du mouvement "Alpes de Lumière".
Le monument historique, les jardins ethno-botaniques qui l’entourent, le conservatoire et le musée sont désormais gérés par le Conseil général.


Ce qui fait la réputation de ce lieu unique, ce sont les six jardins créés par Pierre Lieutaghi qui se décomposent ainsi :

  - Le jardin médiéval avec plus de 300 végétaux.

- Le potager verger qui récapitule les végétaux consommés au Moyen Age.

- Le jardin des simples si utile à parcourir pour redécouvrir ces plantes médicinales que nous avons trop souvent tendance à oublier.

- Le jardin des senteurs dédié à l'aromathérapie.

- Le jardin des temps modernes nous montre l'importance des végétaux dans la production industrielle actuelle.

- Le jardin de la chênaie blanche nous invite à un voyage au coeur

du paysage végétal de Haute-Provence.

 


Des fouilles archéologiques conduites à l'intérieur du monument ont révélé une continuité étonnante de l'occupation de ce lieu, de l'époque gallo-romaine à nos jours, avec christianisation du site dès la période de l'Antiquité tardive. A l'origine, Salagon était une ferme gallo-romaine qui fut transformée vers la fin du XIe ou au tout début du XIIe siècle en un  prieuré bénédictin. Ce sont en effet les bénédictins de l'abbaye Saint-André de Villeneuve-lès-Avignon qui prirent possession du domaine, ainsi que des riches terroirs qui l'entouraient. Les revenus furent en partie investis dans la reconstruction du prieuré.

 


De ce prieuré médiéval, subsistent essentiellement l'église qui date du XIIe siècle, le logis prieural construit entre le XIIIe et le XVe siècle et des dépendances à usage agricole, l'ensemble s'organisant, vers l'est et le sud, autour de deux cours "caladées" - cours du logis et basse-cour - fermées par de hautes murailles. Reconstruite dans le dernier quart du XIIe siècle à partir d'une église du XIe siècle, l'église comporte deux nefs, où l'on peut voir un chapiteau figurant le baptême du Christ. A l'extérieur, on admirera le portail occidental à triple voussure et les panneaux finement décorés qui soulignent les impostes de son archivolte. Le logis attenant au sud de l'église est une belle construction gothique de la fin du XVe siècle qui se superpose à une vaste salle voûtée et à une tour romane du XIIIe siècle et qui comporte en particulier, à l'étage noble, une série de quatre salles en enfilade, desservies à l'est par une tourelle d'escalier en vis et des coursives et éclairées à l'ouest et au sud par de remarquables baies à traverses ou à meneaux et croisillons.


Au XVe siècle, le prieuré, donné en commande, échappa progressivement aux bénédictins ; il sera vendu comme bien national à la Révolution. Au XVIIIe siècle, il est rattaché au couvent des frères Minimes de Mane. Un temps réhabilité au milieu du XIXe siècle, l'ancien prieuré servira par la suite d'exploitation agricole... jusqu'en 1981, date où il passe à la collectivité publique qui entreprend sa restauration. Celle-ci a duré plus de quinze ans et s'est achevée en 1998 par la pose de vitraux contemporains monochromes de couleur pourpre créés par l'artiste Aurélie Nemours.


Je tiens à préciser que les photos ne sont pas de moi, je les ai trouvées sur internet. Je suis allée à Salagon il y a bien longtemps avec l'association de langue provençale dont je faisais partie qui est l'Escolo dei Moulin de Trans en Provence, mais je ne faisais pas encore le blog à l'époque...
Pour en savoir plus : http://musee-de-salagon.com/

Haut de page