Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'eau de la Durance arrive à Salon grâce à Adam de Craponne

par Nadine 5 Juin 2011, 22:00 Histoire - Petites histoires de la Provence


On disait autrefois : "Le Parlement, le Mistral et la Durance sont les trois fléaux de la Provence. Avec le canal d'Adam de Craponne, on put répliquer : "Sans la Durance, point d'abondance".

 

 
Portrait d'Adam de Craponne

Les Craponne étaient originaires de Naples, puis de Pise, où l'un d'eux, Frédéric, se rangea sous les drapeaux de Charles VIII et le suivit en France pour s'établir à Montpellier. Son petit-fils, Adam, naquit à Salon en 1526. Ingénieur, maître dans l'art des mathématiques et celui du nivellement, il eut l'idée de dériver les eaux de la Durance jusqu'à Salon pour irriguer les plaines arides de la Crau. C'était en 1554.
Il investit l'argent gagné au service du roi, vendit les terres familiales, obtint une promesse de prêt par la communauté de Salon, dont son frère était le premier consul, et l'engagement des particuliers à lui acheter l'eau d'arrosage...
Puis il entreprit à ses frais les travaux.
Le dimanche 13 mai 1577, accompagné de toute la population, il se rendit à la porte de la ville. Comme son canal côtoyait des montagnes et des collines, certains jugeaient qu'il était plus haut que sa prise et que l'eau n'arriverait jamais ; d'autres juraient le contraire. L'eau brusquement apparut, l'exploit était réalisé. Mais il fallait aménager des issues pour le canal : une branche vers Pelissanne jusqu'à Cornillon et la Touloubre. Un autre fossé fut réalisé du côté d'Eyguières, traversant la Crau du nord au midi jusqu'à l'étang de Saint-Chamas  et la Méditerranée. L'inauguration définitive n'eut lieu que le 30 avril 1579, mettant l'eau "à l'usage d'infinis moulins et d'innombrables, plaisants et fructueux arrosements." Dès lors, les habitants enlevèrent les cailloux, plantèrent et ensemencèrent, et la Craux se mit à produire quantité de blé, d'huile d'olive et de fourrages. Plus tard, Craponne assécha les marais pestilentiels de Fréjus dans le Var (les paluds) et imagina, sans pouvoir le réaliser, le futur canal du Midi.
Envoyé par Henri II à Nantes pour inspecter des fortifications en construction, il trouva de graves malfaçons. Les entrepremeurs se vengèrent en l'empoisonnant en 1576. Sa statue oeuvre de Ramus s'élève depuis 1854 sur la fontaine qui distribue les eaux de la Durance à Salon de Provence.


La fontaine de Salon-de-Provence

Source : Almanach de la Provence - Pierre Echinard - Editions Jacques Marseille

 

Pour en savoir plus sur le canal si vous êtes curieux, je vous propose ces liens : http://www.asainfo.fr/doc/doc/Res-these_MBonfillon.pdf

http://www.salondeprovence.com/ville/crau/craponne.htm

 

Haut de page