Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Luberon ou le Lubéron ?

par Nadine 28 Février 2009, 23:00 Lieux - Villages - Villes


Le Luberon (du provençal lébéroun, lièvre couché) est le nom donné à un massif montagneux français peu élevé qui s'étend d'est en ouest entre les Alpes-de-Haute-Provence et le Vaucluse : ce massif comprend trois "montagnes" : le Luberon oriental, le Grand Luberon et le Petit Luberon, séparées par deux voies de communication nord-sud.
Ces dernières relient Lourmarin à Bonnieux et à Apt, en passant par la combe de Lourmarin.

Les dictionnaires français des noms propres (Larousse, Robert...) admettent une double forme, Luberon ou Lubéron, mais les gens originaires de la région affirment que la seule orthographe et prononciation correcte est Luberon, avec un "e" prononcé comme dans "venir", l'orthographe et la prononciation Lubéron étant "parisiennes".
 

 

Lourmarin et son château

C'est un pays de châteaux, de magnifiques villages perchés, chefs d'œuvre d'imagination et d'audace qui se dressent fièrement entre ciel et terre.
Ils sont pour le promeneur une invitation à la flânerie, au hasard des belles ruelles caladées. Les campaniles dressés vers le ciel, les portes mystérieuses qui renferment des secrets séculaires et les fontaines où l'eau s'écoule lentement, sont autant d'appels à la découverte.

  


Précédant l'écrivain Peter Mayle et son best seller "Une année en Provence", de nombreuses personnalités y possèdent une résidence secondaire... Les villages de Gordes, Ménerbes, Lourmarin sont devenus au fil des ans de hauts lieux touristiques fréquentés par une clientèle internationale amoureuse des belles choses, des vieilles pierres et de la gastronomie provençale. Cet espace naturel est géré par le Parc Naturel Régional du Luberon, créé en 1977 qui oeuvre sur un territoire de 152 000 ha avec 69 communes pour la préservation de l'environnement, la valorisation du patrimoine naturel et culturel. Par ailleurs, ce parc a été reconnu réserve de la Biosphère par l'UNESCO.
   


Le beau village de Gordes

Un peu d'histoire :

A l'exception des premiers oppidums, ces camps retranchés antiques dont certains remontent au temps des ligures, c'est-à-dire, avant l'occupation romaine, les villages perchés du Luberon datent pour la plupart des temps médiévaux. Ils furent érigés, soit sur des éperons rocheux, soit à flanc de colline. Leur configuration est pratiquement toujours la même : les habitations, cernées d'un rempart, s'ordonnent autour d'un château fortifié. Les constructions, hautes et serrées, avec de petites ouvertures pour protéger de la chaleur et du froid, sont parfois directement taillées dans la roche. Le choix de ces positions élevées assurait une meilleure défense, mais permettait également de communiquer de villages à villages par des signaux.
A la fin du XVIe siècle, le Luberon fut le théâtre d'affrontements sanglants durant les guerres de religion avec l'épisode terrible du massacre des Vaudois.

Source : D'après Wikipédia - L'encyclopédie libre - et le site internet Mini-plan Luberon.


Roussillon

 

 

 

Haut de page