Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les moulins à vent de Régusse

par Nadine de Trans en Provence 29 Juillet 2009, 22:00 Architecture - Patrimoine

 


Régusse - vue générale du village prise des moulins (Photo Nadine)

La Provence est une terre d'élection pour les moulins à vent qui y furent introduits dès le XIIe siècle. Il est indéniable que le mistral offre dans notre région, une énergie puissante, toujours renouvelée et que le relief permet aussi une bonne exposition pour tous ces moulins. En voilà un exemple avec les deux moulins dont je vais vous parler.



Les deux moulins entièrement restaurés, un beau patrimoine mis en valeur

(Photo Nadine)

Il est difficile de déterminer la date de construction de ces deux bâtiments. Cependant, il est très probable que leur origine remonte aux Templiers qui contribuèrent à répandre cette technique et possédaient une commanderie à Régusse au XIIIe siècle.
Une chose est sûre, en 1565, dans l'acte d'évaluation des terres de la Seigneurie demandé par Antoine d'Albert, on trouve la mention d'un moulin à Régusse. Mais ce moulin est alors indiqué comme étant en état de ruines, ce qui laisse supposer qu'il a été construit avant 1500. Le deuxième moulin a été bâti à une vingtaine de mètres du premier. Ce que l'on peut dire pour en situer la construction est que l'encadrement de la porte, qui ferme la voûte sous le moulin date certainement du XVIIe siècle. Plus tard dans le temps, des documents d'archives montrent qu'en l'année 1811 ces deux moulins produisaient encore 52 tonnes de farine complète par an.


Les moulins à contre-jour (Photo Nadine)

Dans les villages, le moulin, qu'il soit à eau ou à vent est un élément essentiel de la vie des habitants. Il règne autour de lui une activité permanente et le meunier est un personnage important de la commune. De très nombreuses légendes, chansons ou dictons s'y rapportent. La place du moulin dans le village est choisie avec soin, sur un site exposé au vent entre les terres à blé et les habitations. A Régusse, c'est au pied des moulins qu'étaient situées les aires de battage sur lesquelles avait lieu l'opération qui consistait à séparer le grain de la paille. Dans un village, le quartier du moulin est souvent placé sous la protection de sainte-Catherine, patronne des meuniers.
Au cours des ans, de nombreux moulins furent transformés en pigeonniers, d'autres au contraire, tombèrent dans l'oubli. Certains comme ceux de Régusse ont été restaurés conformément aux plans originaux des moulins de Provence. Ils sont tous deux inscrits à l'inventaire des Monuments Historiques depuis 1978. C'est en 1995 que la municipalité a entrepris leur restauration. Cinq essences de bois ont été nécessaires à la réalisation de la charpente (chêne, orme, cormier, hêtre et cèdre rouge). Le mécanisme spécifique des moulins provençaux est adapté à deux vents dominants : le vent d’est et le mistral. C’est pour cela que le toit en cône et les ailes sont orientables. Six personnes sont nécessaires pendant une demi-heure pour diriger le moulin face au vent. L’office de tourisme de Régusse organise chaque année la fête des Moulins. Cette fête se tiendra du vendredi 7 août au dimanche 9 août 2009. Les moulins seront voilés et le grain broyé le samedi et le dimanche.


Les ailes du moulin (Photo Nadine)


Cette meule de pierre a dû moudre beaucoup de grain (Photo Nadine)





Sources : D'après le panneau explicatif qui figure à l'emplacement des moulins. D'après les recherches de Monsieur Marcel JEAN que je connais de longue date, publiées en 1991 dans le  bulletin n°7 des "Moulins de Provence" et d'après le site de l'Office de tourisme.
Pour en savoir plus sur ces moulins, voir le site :
http://lesmoulinsderegusse.fr/index.php

Haut de page