Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Juste de l’autre côté du chemin

par Nadine de Trans en Provence 7 Avril 2010, 18:09 Divers

 

J'ai appris cet après-midi, le décès subit de Lucette, la maman d'une amie.

Elle avait 67 ans.

Chère Frédérique, je suis de tout coeur avec toi.

Je pense à toi. Je t'embrasse.

Ce poème est pour vous tous qui avez perdu un être cher...

 

Paysage-rayons-soleil.jpg

 

La mort n’est rien
Je suis simplement passé dans la pièce à côté.
Je suis moi.

Tu es toi.

Ce que nous étions l’un pour l’autre, nous le sommes toujours.

Donne-moi le nom que tu m’as toujours donné.

Parle-moi comme tu l’as toujours fait.

N’emploie pas de ton différent.

Ne prends pas un air solennel ou triste.

Continue à rire de ce qui nous faisait vivre ensemble.

Prie.

Souris.

Pense à moi.

Prie pour moi.

Que mon nom soit toujours prononcé à la maison comme il l’a toujours été.

Sans emphase d’aucune sorte et sans trace d’ombre.

La vie signifie ce qu’elle a toujours signifié.

Elle reste ce qu’elle a toujours été.

Le fil n’est pas coupé.

Pourquoi serais-je hors de ta pensée,

Simplement parce que je suis hors de ta vue ?

Je t’attends.

Je ne suis pas loin.

Juste de l’autre côté du chemin.

 

Charles Péguy

 

Main-enlacees.jpg

Haut de page