Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La tombe de Gérard Philipe

par Nadine de Trans en Provence 11 Mai 2010, 22:00 Personnages


Ramatuelle

A quelques kilomètres de Saint-Tropez, loin de l’agitation touristique, se serrent les unes contre les autres de vieilles maisons sur un mamelon. C’est un lieu secret comme peuvent rester secrets sous le soleil du Midi ces villages où les paysans jouent aux boules le dimanche sur la place, tandis que coule inlassablement l’eau pétillante de la vieille fontaine brune et verte. Ramatuelle n’est pas un lieu à la mode de la Côte d’Azur. Gérard Philipe venait à La Rouillère, la maison de sa belle-famille au pied du village, pendant les vacances avec sa femme Anne et ses deux enfants. C’est là qu’il a choisi de reposer car il faisait corps avec cette terre provençale. Pas une seule fois il a donné l’impression aux gens du cru d’être un parisien en vacances. Gérard Philipe était présent lors de l'inauguration de la cave coopérative de Ramatuelle en septembre 1959.
Le groupe scolaire inauguré en 1982 en présence d'Anne Philipe porte son nom.
La présence de cet acteur dans la commune a produit un impact important sur le plan touristique mais aussi sur le plan culturel (en 1985 débuta sous la direction de Jean-Claude Brialy le Festival Gérard Philipe – débaptisé depuis 1992 Festival de Théâtre et Variété de Ramatuelle).

Tombe-Gerard-Philipe.jpg
Dans le petit cimetière du village, une tombe toute simple attire encore ses admirateurs. Une simple pierre rectangulaire, et deux dates, qu’on lit à peine :

GERARD PHILIPE, 4 décembre 1922 – 25 novembre 1959

Le sol recouvert d’un lierre luxuriant que son épouse venait arroser les soirs d’été avec ses petits-enfants tout en débarrassant la tombe de tous les dommages qui n’étaient pas des fleurs naturelles. Gérard Philipe repose dans son costume du Cid, le rôle qui, de son propre aveu, l’avait fait renaître : "en juillet 1951, en Avignon, où j’ai eu grâce à Jean Vilar la révélation du vrai théâtre" affirmait-il.

 

Source : Provence – 500 coups de cœur – Ouest-France

Le Cid

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Haut de page