Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Demoiselles coiffées

par Nadine de Trans en Provence 15 Mai 2011, 22:00 Archéologie - Généalogie - Géologie


Demoiselles-coiffees.jpg
Les Demoiselles coiffées (Photo internet)
 
Au-dessus du lac de Serre-Ponçon, se dressent d'étranges colonnes de terre coiffées de blocs de pierre : ce sont les Demoiselles coiffées.
Une légende raconte qu’au village de Théus, près de Serre Ponçon vivaient de jeunes demoiselles qui aimaient se rendre partout où l’on dansait aux alentours. Un jour, à l’occasion de la venue d’un violoniste elles organisèrent une fête dans un vallon où coule le petit ruisseau de Vallauria. La fête eu lieu le Mardi Gras. Elles dansèrent jusqu'à onze heures mais leurs cavaliers leur dirent qu'il fallait arrêter à présent parce que le lendemain, c'était le jour du Carême. Elles n'en firent qu'à leur tête, entrainées qu'elles étaient par la musique, et continuèrent jusqu'aux derniers coups de minuit. Bien leur en pris de ne pas avoir écouté les conseils... Depuis ce temps-là, on trouve au-dessus du torrent ces étranges colonnes de pierre coiffées d’un caillou sur la tête. On raconte aussi que lorsque la pierre tombera, elles seront délivrées de leur triste sort de demoiselles coiffées !
 
Explications géologiques
Les cheminées de fée appelées selon certaines régions demoiselles coiffées sont des colonnes naturelles de roches. Ces colonnes, aux formes parfois étranges, sont créées par différents phénomènes d'érosion et peuvent atteindre plusieurs dizaines de mètres de hauteur. L'érosion des cheminées peut avoir une ou plusieurs origines selon les lieux. Il peut ainsi s'agir de la force de l'écoulement des eaux de pluie et des réactions chimiques entre ces roches et les eaux. La force du vent a également un impact non négligeable tout comme la succession de périodes de gel et de dégel qui détruit la roche par dilatation.

Les colonnes sont constituées de strates (plusieurs couches de sol superposées) composées de roches friables alors que leur sommet est composé d'une couche de protection (par exemple une couche de grès ou une grosse pierre plus dure) bien plus résistante à l'érosion. Ce casque de protection protège de l'érosion les couches friables positionnées en dessous tandis que les couches voisines disparaissent au fil du temps.

Le poids de la roche dure qui surplombe la colonne renforce également la résistance de la colonne. En effet, le poids applique une pression interne sur les couches de la colonne. Cela conduit à un tassement des roches qui renforce la résistance. Des phénomènes de calcification des colonnes permettent également d'améliorer la résistance.

 

 

Haut de page