Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les pierres marieuses de Provence

par Nadine de Trans en Provence 12 Août 2010, 22:00 Coutumes - Folklore - Traditions

 

 

Rocher
En Provence, comme dans beaucoup de régions, certains gros blocs de pierre sont dotés de pouvoirs recherchés par les jeunes filles à marier. Autrefois rester vieille fille était une malédiction, alors pour se marier rapidement, elles se livraient à quelques pratiques parfois étranges, comme celle de grimper sur le sommet de certains rochers et de se laisser glisser jusqu’en bas. Au cœur du temps, lustrés par les nombreuses glissades, ils sont devenus de vrais toboggans minéraux. On raconte ainsi que le jour de la fête patronale de Bauduen (Var), les jeunes filles désireuses de se marier sont venues longtemps glisser sur un rocher, formant un plan incliné, derrière l’église, et qui était devenu poli comme du marbre. On appelait cela l’escourencho, "l’écorchade". Dans les Alpes-de-Haute-Provence, dans le vallon de l’Ubayette, au village de Saint-Ours, pour trouver un mari et pour être fécondes, les femmes se laissent glisser sur une ancienne roche sacrée.
Au village de Fours, on appelait "pierre des épousées" un rocher de forme conique vers lequel le plus proche parent du mari conduisait l’épouse après la cérémonie religieuse. Il l’y asseyait lui-même en ayant soin de lui faire placer un pied dans un petit creux de la pierre que l’on dirait avoir été pratiqué exprès, quoiqu’il soit fait par la nature.

C’est dans cette position qu’elle recevait les embrassements de toutes les personnes de la noce. Une variante : le jour de la fête du Beausset (Var), ou simplement un dimanche d’été, les jeunes gens iraient s’asseoir auprès des jeunes filles qui leur plaisent, et dévoiler leur amour en leur lançant de petites pierres. Si la jeune fille n’est pas d’humeur favorable aux désirs du galant, elle change de place, et va s’asseoir un peu plus loin. Si au contraire, elle veut encourager l’amoureux, elle prend à son tour de petites pierres qu’elle lui envoie en plaisantant, acte dont la signification est parfaitement claire dans le pays.

 

Source : Le Grand almanach de la Provence 2010.

 

Barre-bouquet.gif

 

Haut de page