Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Port-Grimaud, cité lacustre

par Nadine de Trans en Provence 29 Juillet 2012, 22:00 Lieux - Villages - Villes

 

DSC04935.JPG

 DSC04893

 

DSC04894.JPG

 

DSC04896.JPG

 

DSC04900.JPG 

DSC04901.JPG

 

DSC04904.JPG

 

DSC04926.JPG

  DSC04907

  DSC04910

  DSC04911

 

DSC04912

 

DSC04923

 

DSC04913 

DSC04920

 

DSC04921

 

DSC04919 

DSC04924

 

DSC04929

 

Toutes les photos sont de Nadine

 

Port Grimaud, souvent appelée la "Venise provençale", est une cité lacustre privée implantée au coeur du golfe de Saint-Tropez. Elle est située sur la commune de Grimaud. Elle a été imaginée, conçue et construite par François Spoerry, un architecte Mulhousin amoureux de la mer. En 1962, François Spoerry acquiert les terrains marécageux sur lesquels il édifiera la cité lacustre parfaitement intégrée à cet environnement méditerranéen. Le permis de construire sera délivré le 14 juin 1966 date fondatrice qui donnera son nom à la première place construite, la Place du 14 juin. Dès juillet 1967 les premières maisons sont livrées et la vie à Port Grimaud peut commencer. La construction s'achève au début des années 2000.

C'est un village lacustre tourné vers la mer, avec ses façades colorées et ses tuiles romaines, ses petites ruelles aux tracés fantasques qui suivent les vents ou le soleil, un endroit où chaque maison est desservie par un accès terrestre et par un quai où l'on peut ancrer son bateau : une cité vivante avec son église, ses commerces, sa pharmacie, son bureau de presse, son médecin, ses dentistes et même son bureau de Poste.

Depuis 2001, le village lacustre de Port Grimaud est inscrit au Patrimoine architectural du XXème siècle. Cet ensemble immobilier unique représente au total 2 400 logements, plus de 2 000 places de bateaux, 7 km de canaux, 14 km de quais, quatorze ponts plus une passerelle en bois, douze îles. Elle s’étend sur 75 hectares

Le conseil syndical de Port Grimaud est particulièrement attentif au respect de la cohérence architecturale du site qu’il s’agisse du choix des couleurs des façades ou des travaux pouvant modifier l'aspect extérieur des maisons. Toute modification doit être autorisée par l’association syndicale qui s’entoure pour ce faire des conseils d’un architecte. La qualité de vie et la préservation de l’environnement ne sont pas oubliées avec un service terrestre de transport en voiturettes électriques ou du transport maritime des résidents qui, depuis 2011, est lui aussi totalement électrique. Les espaces verts sont entretenus sans agents chimiques et depuis trois ans, le tri sélectif fonctionne efficacement dans tous les quartiers. Le conseil syndical est également le garant du maintien des traditions de la cité lacustre avec notamment, tous les 15 août, la fête de la mer et des pêcheurs qui donne lieu à une messe dite en l’église oecuménique Saint François d’Assise qu’éclairent les magnifiques vitraux de Vasarely représentant le cycle du soleil. A l’issue de la cérémonie, une procession de bateaux suit le prêtre qui, à bord d’une embarcation, bénit les bateaux amarrés le long des canaux jusqu’à l’entrée du port, où il dépose une gerbe à la mémoire des marins disparus. Décédé à Port Grimaud en 1999, François Spoerry repose désormais dans un caveau de l'église Saint-François d'Assise. Port Grimaud accueille de nombreux commerçants, professions libérales… sur ses trois grandes places : la place des Artisans, la place du Marché, la place des Six Canons. Durant l’été, des marchés forains ont lieu tous les jeudis et dimanches de même que des marchés d’art. Ainsi, comme le souhaitait François Spoerry, cette copropriété est aussi un espace d’échange entre terre et mer ouvert aux plaisanciers et aux visiteurs venus du monde entier.

 

Source : Wikipédia - l'encyclopédie libre

  

 

 Pour en savoir plus sur Port-Grimaud :

http://www.port-grimaud.fr/

 

 

Haut de page